15 Jun 2022

Botswana - Culture & Rencontre

Cuisine au Botswana : découvrez les saveurs locales

Plongez au cœur du joyau africain et de sa culture culinaire. Direction le Botswana et ses spécialités locales riches en surprises !

La cuisine au Botswana n’est pas la raison première pour laquelle les voyageurs visitent le pays mais il n’en exclut pas pour autant la découverte de quelques-unes de ses spécialités locales.

Bien qu'ayant des caractéristiques communes aux autres pays de l’Afrique australe, le Botswana dispose néanmoins de sa propre identité culinaire avec une grande variété de plats typiques et de boissons. Découvrons au préalable à quoi peut bien ressembler le paysage culinaire du pays.

Aperçu de la cuisine botswanaise

 

Qu'allez-vous manger durant vos vacances ? Il faut savoir que la cuisine botswanaise est souvent calquée sur la cuisine anglaise dans les lodges, la majorité d'entre eux proposant des "formules buffet" dont la contenance varie d’un endroit à l’autre.

Pourvus de cuisine assez rudimentaire et influencés par leurs pays voisins, les hébergements et restaurants ont néanmoins l’habitude de servir des plats internationaux. L'offre proposée offre un choix multinational : italien, portugais, français, burgers, steak, pâtes...  A noter que cette cuisine devient de plus en plus soignée offrant au pays de solides bases gastronomiques.

Cependant, si vous souhaitez découvrir les saveurs locales vous pourrez apprécier les nombreux plats typiques, élaborés le plus souvent à base de viande, porridge de millet, maïs ou sorgho ainsi que de féculents. Les marchés du pays disposent quant à eux d’une grande variété d’aliments, certains cultivés localement et d’autres importés des pays limitrophes.

Pour l'heure, place aux marqueurs de la cuisine botswanaise.

De la viande cuit sur une grille au barbecue

La viande

La cuisine au Botswana propose un large éventail de viandes dont l’agneau, le mouton, le poulet, l’autruche, du daim ou encore de la viande de brousse tel le koudou ou l’oryx. Mais la viande la plus populaire reste le bœuf, dont une importante quantité est élevée dans le pays. De grande qualité, il est très apprécié des habitants, suivi de près par la viande de chèvre. 

Ces viandes sont souvent grillées au braai (barbecue), pratique culinaire répandue dans toute l’Afrique australe. Ce moment convivial de partage se déroule généralement le dimanche après-midi et peut se transformer en une petite soirée animée. Certains plats de viande sont aussi mijotés en ragout dans des marmites en fer à trois pieds. 

Les légumes, tubercules et céréales

Principales cultures au Botswana, le maïs et le sorgho sont inclus dans de nombreuses recettes du pays. Cultivés localement, on note aussi l’utilisation de nombreuses variétés d’haricots telles le ditloo, le letlhodi et les poids à vache ainsi que l’arachide. Les feuilles de haricots séchées sont d’ailleurs très populaires chez les Tswanas.

Poussant à l’état sauvage et disponibles en saison, les légumes sont également consommés. Produit localement, les épinards, le chou, les oignons, les carottes, la patate douce, ou encore les pommes de terre viennent agrémenter les plats.

A noter toutefois qu’ils ne constituent pas l’élément de base dans la cuisine traditionnelle. Au vu de la saisonnalité des légumes, ils sont souvent séchés et salés afin d’être conservés.

Les cacahuètes et la truffe convoitée du Kalahari, font quant à elles partie des délices que vous pouvez déguster dans ce pays d’Afrique australe. Enjoy !

Les fruits

A consommer sans modération ! Si les papayes, bananes ou encore de délicieux avocats peuvent être déguster au Botswana, les fruits les plus typiques du pays restent la pastèque et le marula, abondants en saison. C’est d’ailleurs à partir de ce dernier que l’on fabrique la liqueur crémeuse (produite en Afrique du Sud).

D’autres sortes de melons sont aussi cultivées tels le lerotse ou le lekatane. Certaines catégories sont sauvages et se trouvent dans les zones désertiques permettant aux habitants de ces régions d’avoir un apport de nourriture riche en eau. 

Les poissons et fruits de mer

Surprenant n'est-ce pas ? Ce n’est certes pas la spécialité première du pays mais sachez que homards, palourdes et huîtres sont des produits de haute qualité que vous pouvez déguster au Botswana. Le thon, poisson préféré de la population, est cuisiné de multiples façons. On retrouve également dans la cuisine botswanaise le poisson de rivière. 

Les plats traditionnels du Botswana

Le Bogobe

Sorte de porridge, base de la cuisine botswanaise, il fait office de féculent. Il s’agit d’une purée de farine de maïs, de millet ou de sorgho nécessitant une certaine technicité et une cuisson lente.

Cette sorte de polenta bien robuste qui tient au ventre est un incontournable de la cuisine traditionnelle. Vous la trouverez souvent accompagnée de viande en sauce en raison de son goût plutôt neutre.  

Le Seswaa

Un autre met traditionnel unique qu'il vous faudra découvrir est le Seswaa, sans doute l’un des plats locaux les plus savoureux. Il s’agit souvent de bœuf (ou autre viande) bouilli et salé, dont la forte teneur en sel le distingue des sewaa des pays voisins.

Mijotée très lentement dans un pot de fer à trois pieds pour garder sa tendresse, la viande écrasée en hachis filamenteux (comme aperçu sur la photo précédente) offre alors une texture onctueuse et un goût subtil.

Aussi appelé chotlo, ce plat qui peut se déguster seul ou accompagné, reste très populaire lors d’occasions spéciales.

Le Mogoro

Ce plat populaire est généralement servi en accompagnement du Seswa, plat emblématique précédemment évoqué.

Egalement connu sous le nom d'épinards africains, il se compose de trois légumes à feuilles vert foncé différents trouvés dans toute l'Afrique australe.

Très riche en nutriments, il constitue une partie importante de l'alimentation de base des communautés rurales.

Le phaphatha

C’est le pain version Botswana ! Ayant la forme d’une boulette circulaire plutôt aplatie, il est cuit sans eau dans une poêle. Il se consomme seul ou garni de viande à l'intérieur.

Assez lourd, et souvent de grande taille, il est généralement utilisé en accompagnement de repas, bien qu'il puisse être consommé pour le petit-déjeuner ou comme collation.

Le Vetkoek

Voilà un autre incontournable dans le paysage culinaire botswanais ! En vente partout, le Vetkoek est la star de l’alimentation rapide du pays.

Signifiant « gâteau gras » en afrikaans, il consiste en une sorte de pain beignet que l’on peut apprécier sucré ou salé. Prenant divers types de forme, il est souvent garni de miel, de confiture ou encore de viande hachée. Elle peut être agrémentée d’oignon, d’épinards et parfois assaisonné de thym, de curry ou de sauce chili.

Tendre, et facile à réaliser, les botswanais raffolent de ce petit plaisir culinaire bien gras et croustillant, venu de chez leur voisin sud-africain.

Repartez avec la recette du Vetkoek !

Le Serobe

Atttention âmes sensibles s’abstenir ! Cette autre spécialité populaire qu'est le serobe consiste à cuisiner les intestins et autres abats de vache, de chèvre ou de brebis. Il n’est d’ailleurs pas rare pour ces deux dernières de rajouter les pattes lors de la cuisson.

Les vers de Mopane

Restons dans l'aventure avec les vers de Mopane qui conviendront aux voyageurs les plus "braves". Il s’agit d’une sorte de chenille que l’on trouve sur les troncs de l’arbre Mopane, durant la saison des pluies.

Elles représentent une source importante de protéines pour les locaux qui les font majoritairement griller et sécher. Vient ensuite le moment de déguster ce petit « biscuit » bien croustillant.

(A tenter pour l’aventure plus que pour l’expérience culinaire en elle-même).

Les boissons au Botswana

Les boissons traditionnelles

Parmi les boissons les plus populaires du Botswana nous pouvons citer :

• Le madila, un lait caillé très populaire
• Le Kgadi, une liqueur faite maison à base de baies et de miel ou de sucre roux
• Le mageu, une pulpe de maïs
• Le Mokolane, un vin de palme assez alcoolisé
• La célèbre bière bojalwa, une bière élaborée à base de sorgho
• La bière Tho Tho Tho, idéale pour les amateurs de bières fortes puisqu’elle contient 80% d’alcool
• La crème de liqueur Amarula, tiré du fruit le marula

 

Eau non potable :

Il est recommandé de boire de l’eau minérale en bouteille capsulée en pensant à vérifier qu’elle n’ait pas été ouverte au préalable. Il est aussi préférable d’éviter les glaçons.

Cette escapade culinaire touche à sa fin, n'hésitez pas à reproduire notre recette du Vetkoek avant la degustation locale sur place ! En attendant, retrouvez nos suggestions de voyage au Botswana.  

Et pour plus d’inspiration culinaire, rendez-vous sur notre Pinterest !

***

 Pour plus de news & bonnes idées Ekima, suivez nous sur les réseaux sociaux :

Facebook & Instagram

Nous sommes friands de vos idées et avis donc n’hésitez pas à commenter et à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suivez-nous sur Instagram