16 Jun 2020

Botswana - Voyages

Au-delà du voyage : dans la magie du Delta de l'Okavango

Plongez au cœur du second plus grand delta intérieur au monde et contemplez la vie sauvage rythmée par ce fleuve mythique qui n’atteint jamais l’océan.

Un voyage dans le Delta de l’Okavango, c’est un grand plongeon au cœur d’une nature intacte qui règne en maître. Sa faune abondante a su adapter son cycle biologique à celui des pluies et des crues annuelles, vous faisant le témoin du spectacle de la vie dans toute sa splendeur. Lagunes, plaines inondées, labyrinthe d’eau et de terres émergées vous permettent de sillonner au sein d’un environnent préservé unique où la faune sauvage prenant des airs de ballet vient sublimer ce tableau magnifique. Au gré de l’Okavango, la vie s’éveille alors et vibre au rythme de ce cours d’eau bordé d’une dense végétation. Bienvenue dans cette oasis en plein désert, un lieu tout aussi mystique que magique !

 

Au fil de l’eau dans le Delta de l’Okavango…

Avec une longueur comprise entre 1600 et 1800km, il est le troisième cours d’eau d’Afrique australe. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce delta n’est pas alimenté par les averses lors de la saison des pluies du pays (Décembre à mars) mais par celles venant d’Angola qui ruissellent des montagnes pour arriver jusqu’à lui. En effet, prenant sa source près de la ville de Huambo, en Angola central, il traverse la Namibie pour ensuite atteindre le Botswana où il finit par disparaître dans le sable du Kalahari, irriguant ainsi leurs terres assoiffées.

Sa particularité réside donc dans un phénomène rare appelé endoréisme puisqu’il ne rejoint ni lac, ni mer ou océan. S’étendant sur environ 2 millions d’hectares, l’eau de ce fleuve, sans embouchure maritime, disparaît grâce à l’évaporation et à l’infiltration dans les terres qu’il traverse. C’est alors 600 000 hectares de marécages permanents et 1,2 millions d’hectares de prairies saisonnières inondées qui forment le décor de cet environnement vierge d’une beauté rare. 18000 km2 des terres désertiques du nord du pays sont ainsi irriguées, créant une réserve naturelle extraordinaire, berceau d’une faune abondante d’une prodigieuse variété.

Variant au fil des saisons sèches et humides, l’activité du delta est cyclique provoquant de ce fait une forte altération du niveau d’eau dans son estuaire. L’expression « la nature est bien faite » prend ici tout sens puisque le Delta de l’Okavango est un paysage mouvant sans cesse renouvelé qui débute à la saison sèche hivernale du Botswana (mars à septembre).

A partir du mois d’avril, les eaux gonflées envahissent les plaines asséchées du delta qui atteint son niveau maximum en juillet avant de commencer sa lente décrue jusqu’au mois d’octobre. Et c’est alors que chaque année le cycle se reproduit pour le plus grand bonheur des plantes et des animaux qui ont synchronisé leur rythme biologique avec celui des crues et des pluies annuelles qui débutent au mois de décembre. Ce phénomène est une interaction incroyable entre plusieurs processus climatique, hydraulique et biologique qui interagissent de façon exceptionnelle.

 

… la vie sauvage bat son plein

Ainsi, au pays de l’Okavango, la physionomie de ce fleuve-vie change radicalement d’une saison à l’autre. Mais jour après jour, lorsque le niveau de l’eau se renfloue, il redessine les paysages ponctués de canaux serpentant d’îles en îles. Cet éden encore intact constitue une véritable oasis pour un grand nombre d’animaux qui évoluent dans ce labyrinthe aquatique, faisant de cet écosystème humide l’un des plus diversifié d’Afrique. Réunissant une riche végétation et une faune africaine exceptionnelle tant par la diversité des espèces que par le nombre d’individus qui les composent, il a été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2014.

Sa myriade de bras et lagons héberge une vie sauvage abondante où pas moins de 200 000 animaux s’y concentrent. Il abriterait 1060 plantes, 130 espèces de mammifères, 71 espèces de poissons, 64 de reptiles et 480 espèces d’oiseaux différentes voleraient au-dessus de ce paradis sauvage. Un bonheur pour les ornithologues !

Éléphants, buffles, lions, mais aussi antilopes endémiques (sitatungas, cobes de Lechwe, topis ou encore les pukus), hippopotames, crocodiles, lions, hyènes, gazelles, gnous, girafes, léopards, impalas, hordes de babouins chacma, servals, caracals, aigles pêcheurs, jabiru d’Afrique, grenouilles… et tant d’autres espèces peuplent ces terres. Répartie sur ce territoire, papyrus, roseaux, nénuphars, figuiers ou arbres à saucisses font partie de la végétation exceptionnelle à l’origine de ce biotope incroyable.

L’ une des caractéristiques exceptionnelle du delta réside également en la présence d’immenses troupeaux venus des régions les plus sèches d’Afrique australe pour s’y désaltérer, parfois après de longues semaines de migration. A vous l’observation de vastes troupeaux d’éléphants, de girafes ou de buffles sillonnant les prairies verdoyantes !

Les eaux du Delta favorisent aussi la survie de grands mammifères plus rares ou en danger de disparition tels des troupeaux de Wild Dog (lycaons), le guépard ou encore le rhinocéros blanc ou noir.

Bordant la rive du delta sur près de 5000km2, la réserve naturelle de Moremi, est l’endroit idéal pour observer cette faune sauvage, un véritable théâtre naturel fascinant, faisant de cette région une arche de Noé unique au monde.

Le delta de l’Okavango est aussi renommé pour abriter la plus grande concentration d’éléphants, ces géants africains étant vraiment l’emblème de l’Okavango. Vers le mois de mai vous pouvez assister à un véritable spectacle puisque près de 120 000 pachydermes commencent leur voyage jusqu’au Parc Chobe, aux portes du delta.

Le Botswana est aussi connu pour être le siège de la deuxième migration saisonnière de zèbres et de gnous du continent ! En effet, les zèbres disparaissent à la fin de la saison des pluies pour réapparaitre au début de la saison des pluies suivantes. Durant ce laps de temps, à la recherche de verts pâturages pendant l’hiver austral, il semblerait que ces derniers suivent un circuit partant de Khwai, à l’est du delta de l'Okavango, pour rejoindre la dépression de Mababe vers le Nord-Est puis Savuti pour se diriger enfin jusqu’à Linyanti vers le nord avant de revenir sur leur lieu d’origine.

… pour une expérience safari hors du commun !

Qu’il soit inondé ou asséché, le Delta de l’Okavango vaut le détour et suscite des expériences complètement différentes selon les saisons… Même si, au fond, l’activité principale reste le safari.

Le Botswana met un point d’honneur au respect de son environnement. Appliqué par une politique stricte du tourisme qui est basée sur des prestations de grandes qualités, il lui confère le titre de meilleurs safaris d’Afrique. Sur un grand territoire et avec un accès difficile, le delta de l’Okavango ne déroge pas à la règle puisque il n’a jamais fait l’objet de développement massif lui permettant de rester intact. Ainsi, les excursions se font guidées et les infrastructures touristiques se limitent à de petits camps ou lodges qui respectent les normes environnementales dans le but de minimiser au maximum les impacts écologiques.

Pour découvrir cet incroyable environnement, différentes possibilités s’offrent à vous. Safari à pied, en 4x4, ou en bateau vous permettront de profiter de cette beauté époustouflante ! Pour une aventure botswanaise à son paroxysme, ne manquez pas de de fendre les flots dans la barque locale appelée mokoro. Pour parfaire votre séjour, un survol du delta en avionnette reste un must impressionnant qui vous créera des souvenirs indélébiles.

Pour ce qui est de l’hébergement, une grande partie du delta propose des logements en camps ou en lodges mais vous pouvez aussi opter pour une version encore plus proche de la nature avec les camps itinérants au cœur de la brousse . Immersion garantie !

N’hésitez pas à alterner au gré de vos envies ces expériences tout aussi différentes qu’enrichissantes !

Vous l’aurez compris, un voyage en Terre Okavango est une immersion dans la nature à l’état brut, forte en sensation et garante de souvenirs souvent indescriptibles.

N’hésitez pas à vous inspirer de nos suggestions de voyage au Botswana pour rendre ce rêve réalité !

***

Pour continuer de rêver tout en restant connecté à notre actu, suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Facebook & Instagram

Nous sommes friands de vos idées et avis donc n’hésitez pas à commenter et à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suivez-nous sur Instagram