05 Nov 2019

Multi destinations - Voyages

Safari en Afrique australe : sur les traces des Big 5

Au cœur de la brousse africaine, jumelles en bandoulière et appareil photo en main, vous voilà le cœur palpitant boosté par l’adrénaline divine que suscite la rencontre avec l’animal sauvage au sein de son habitat naturel. Partez dès à présent à la rencontre des 5 plus grands animaux d’Afrique : le lion, l’éléphant, le léopard, le rhinocéros et le buffle !

Lors d’un safari en Afrique australe, le rendez-vous avec ces cinq grands mammifères, but suprême, vous éblouira à tout instant de votre aventure ! La fragilité de ces espèces alliée à leur beauté majestueuse au sein d’une nature fascinante, font d’un safari une expérience unique et émouvante à vivre.

Aux aguets, l’excitation à son paroxysme, vous partirez sur les traces de ces légendes du bush. Depuis leurs empreintes reconnaissables, à leur mode de vie en passant par leur statut de conservation, découvrez leur identité et apprenez-en davantage sur ces habitants de la savane.

Les Big Five en quelques mots

La tête de chaque big 5 représentée sur les billets sud-africains

Avant de contempler ces animaux en safari, voici un aperçu général de leurs origines. Pour cela, place à un petit flashback historique. Depuis toujours, la popularité des big 5 s’est articulée autour de la cohabitation avec l’Homme. Le constat au fil des ans est flagrant : la faune africaine n’a cessé de pâtir des actions humaines.

Tout commence au milieu du 19e siècle. Afin de limiter la chasse alimentaire pratiquée par les habitants sur les animaux, les colons ont créé les premières réserves animalières. Elles attiraient alors les chasseurs de l’époque victorienne à la recherche de trophées, donnant naissance au fantasme du chasseur blanc gravé par Ernest Hemingway dans sa nouvelle Les neiges du Kilimandjaro (1936).

Le nom big Five d’Afrique vient d’ailleurs de cette époque où les réserves servaient uniquement au safari de chasse. La traque du lion, de l’éléphant, du léopard du rhinocéros et du buffle, était alors perçue comme le graal en raison de la difficulté à les traquer à pieds et des risques encourus en plus de leurs tailles imposantes. Pour ses raisons, ils étaient également les animaux les plus ‘respectés’ des chasseurs.

Cette pratique, responsable d’une forte diminution de la faune sauvage, a engendré vers les années 1930 la naissance de parcs nationaux où la chasse fût interdite. Sa raréfaction a cependant laissé le champ libre aux braconniers, marquant les années 1970 – 1980 par la traque de l’ivoire, le trafic de cornes des rhinocéros ou encore de peaux de léopards… Aujourd’hui, la plupart d’entre eux sont reconnus comme espèce menacée et sont répertoriés à différents niveaux selon l’UICN, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Vous l’aurez compris, se retrouver face à ces animaux mythiques figure sur la liste des priorités pour tout safari en Afrique australe. Aujourd’hui, les big 5 sont même le symbole de l’Afrique du Sud avec la représentation de chaque géant au recto des billets de banque (Rands).

Place aux Big 5 : commençons par le roi !

Le lion

Une longue crinière, des griffes rétractiles, un pelage couleur sable, un rugissement prédominant pouvant porter jusqu’à plusieurs kilomètres à la ronde … Il n’y a rien à redire, le lion en impose avec son charisme impressionnant, faisant de lui le roi des animaux. Soyez à l’affût de ses empreintes sur les pistes lors de votre prochain safari en Afrique australe !

Safari en Afrique australe fiche info du lion

Sachez que ce grand fauve, doué d’une grande capacité d’adaptation, parvient à évoluer dans des climats et habitats différents. Il vit cependant principalement dans la brousse, dans des milieux ouverts ou semi-ouverts plutôt secs.

Mais quelle est la vie sociale des lions ? Cet animal est dit grégaire, c’est-à-dire qu’il vit en clan contrairement aux autres fauves plutôt solitaires. La taille de son territoire (de 20 à 500 km2) et la quantité de proies déterminent en général le nombre de félins présents dans le groupe. Pouvant aller de 3 à 30, la famille se compose alors de lionnes, de jeunes mâles et d’un mâle dominant chargé de protéger sa tribu tandis que les lionnes sont occupées à chasser. Les jeunes mâles doivent cependant quitter les leurs une fois leur maturité sexuelle atteinte. Ils vivent alors une période de nomadisme à la recherche d’un nouveau groupe pour prendre à leur tour la place du dominant. A noter que le lion est un grand dormeur, passant entre 10 et 15h par jour dans les bras de Morphée avec une moyenne d’inactivité pouvant aller jusqu’à 20h.

Gros plan sur la tête d'un lion
De profil, la tête d'une lionne dans la savane
Un groupe de lions assis au pied d'un arbre
Face caméra, un lion est assis dans le sable et la brousse

Sa décontraction est sans doute dû au fait qu’il n’a pas de prédateurs et demeure en haut de la chaine alimentaire. Ce félin carnivore bénéficie d’une mâchoire puissante lui permettant d’avaler antilopes, buffles, zèbres, girafes, éléphants, hippopotames, phacochères ainsi que d’autres mammifères plus petits. Lorsqu’il chasse, il n’est malgré tout pas à l’abri des coups de cornes ou de pattes des autres animaux pouvant entrainer des blessures parfois mortelles. Il est aussi possible qu’il se fasse attaquer par des crocodiles autour de points d’eau.

Lors de vos safaris, réalisés à l’aube et au crépuscule, vous aurez peut-être la chance d’assister à une chasse, les lions préférant les moments nocturnes et frais pour traquer leurs proies. En groupe, alors que les lionnes ont déjà repéré l’animal le plus vulnérable, les voilà qui encerclent le troupeau et isolent leur victime, une technique bien élaborée dont vous pourrez peut être être le témoin !

Mais bien qu’il soit le roi de la savane, le lion reste une espèce menacée, répertoriée par le statut de conservation UICN comme vulnérable en raison de la réduction de son habitat mais aussi de la chasse et du braconnage. 30 à 50 % des lions auraient ainsi disparu au cours de ces 20 dernières années, ramenant la population actuelle entre 20 000 et 30 000 individus. Pour tout animal sauvage, il reste cependant difficile de connaitre le nombre avec exactitude.

Safari en Afrique australe, icône ampoule pour le saviez-vous

Le saviez-vous ?

• Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le lion n’est pas le meilleur chasseur. Son taux de réussite est d’environ 60 – 70 %
• Le lion mange en moyenne 7 kg de viande par jour contre 5 kg pour la lionne
• Si la chasse a été bonne ou si la faim est trop exacerbée, les lions sont capables d’avaler jusqu’à 40 kg de viande en une seule fois contre 30 kg pour les lionnes
• Les lionnes sont plus rapides que les lions
• Les moustaches du lion lui servent aussi à se déplacer dans l’obscurité
• La crinière du lion apparait à partir de l’âge de 3 ans

Safari en Afrique australe, empreintes successives du lion

L’éléphant d’Afrique

Partez à l’approche du plus grand mammifère terrestre ! Avec sa peau épaisse dépourvue de poils, ses défenses en ivoire et son style nonchalant, nul ne doute que vous serez séduit par la beauté puissante du pachyderme. Suivez sa trace sur les pistes de votre game drive !

Safari en Afrique australe, fiche info de l'éléphant

L’éléphant évolue au sein de la savane, vous l’apercevrez souvent à proximité de marécages ou en bord de fleuves en raison du besoin important de s’abreuver. Pouvant s’abstenir pendant plusieurs jours, il peut cependant boire jusqu’à 200 litres d’eau au quotidien. Lors de votre périple dans le bush, ne ratez pas non plus ce grand herbivore en train de s’alimenter ! Ce géant robuste est capable d’ingurgiter jusqu’à 300kg de nourriture par jour en dévorant fruits, écorces, herbes ou racines. Mais méfiez-vous de son allure débonnaire, car pouvant peser jusqu’à 7 tonnes, il s’avère redoutable s’il sent la présence du danger. Du fait de sa taille imposante, il ne dispose en plus d’aucun prédateur même si les lions peuvent représenter une menace pour les éléphanteaux.

Le troupeau, en perpétuel déplacement, peut parcourir jusqu’à 80 km par jour. Vous verrez, se retrouver face à un troupeau d’éléphants en safari est tout simplement fascinant ! En effet, cet animal vit en troupeau familial très structuré au sein d’une société matriarcale dont le groupe est placé sous l’autorité de la plus âgée. En général, on compte entre 5 et 15 femelles accompagnées de leurs petits. Les jeunes mâles quittent le clan une fois la maturité sexuelle atteinte (vers 14 ans) pour vivre en solitaire ou se rassembler en petites unités.

Photo en noir et blanc, un troupeau d'éléphant marche dans la brousse
Zoom sur la tête d'un éléphant à demi dans l'eau
Un éléphant évoluant dans les eaux du Delta de l'Okavango
Gros plan sur les pattes d'un éléphant

La particularité des pachydermes réside aussi dans le sens profond qu’ils ont de la famille où la solidarité est belle et bien présente au sein du groupe. Bien installé dans votre 4x4 ou en safari à pied pour les plus aventureux, observez bien la posture de leur trompe, le mouvement de leurs oreilles qui reflètent leur façon de communiquer entre eux ! Malheureusement, vous ne pourrez entendre les ultrasons et vibrations aux fréquences basses qu’ils émettent sur les sols et qui leur permettent d’échanger sur de très longues distances.

Les éléphants d’Afrique sont devenus le symbole de la protection animale du continent. Victimes de la chasse, de la dégradation de l’habitat, du braconnage et du trafic de l’ivoire, ils sont aujourd’hui une espèce menacée de niveau vulnérable. On estime toutefois leur population à environ 450 000 individus inégalement répartis, certaines régions en manquent alors que d’autres en ont trop.

Safari en Afrique australe, icône ampoule pour le saviez-vous

Le saviez-vous ?

• La trompe d’un éléphant est dépourvue d’os et pèse plus de 100kg. Elle comporte entre 100 000 et 150 000 muscles.
• Les oreilles de l’éléphant lui permettent de réguler sa température grâce à une vascularisation très importante.
• La reconnaissance de soi : avec le dauphin, le corbeau et le singe, les éléphants font partis des rares espèces à réussir le test du miroir. Il consiste à marquer une tache sur le front de l’animal et lorsque ce dernier se regarde, il passe sa trompe sur la tache prouvant alors qu’il a conscience de son « moi »
• Les éléphants ont une grande capacité à ressentir et à exprimer leurs émotions, notamment lors de la mort de l’un de leur congénère.
• L’éléphant dispose de 6 dentitions durant sa vie. Lorsqu’une molaire pousse, elle avance la dent existante qui fait de même avec la précédente. Cette 6ème molaire apparait vers l’âge de 50 ans et est présente dans chaque quart de leur mâchoire.

Safari en Afrique australe, empreintes successives de l'éléphant

Le léopard

Le plus incognito et photogénique des big 5, c’est lui ! Nul doute que vous serez subjugué par sa magnifique prestance. Mais la difficulté lors de votre safari sera tout simplement de l’apercevoir. Cet animal recherché dispose d’un tempérament très discret. Son pelage tacheté qui lui permet de se fondre dans son milieu et son mode de vie nocturne (chasse) font de lui un animal que l’on croise rarement. Nous parions déjà que revenir avec une photo du félin sera le futur challenge de votre safari !

Safari en Afrique australe fiche info du léopard

Passé maitre dans l’art du camouflage, ce félin solitaire évolue aussi bien dans la brousse que dans la forêt ou le désert. Pour avoir une chance de l’observer, levez les yeux sur les arbres ! Son corps musclé, ses pattes puissantes alliées à ses griffes acérées et rétractiles font de lui un excellent grimpeur. Il hisse généralement ses proies sur la branche d’un arbre afin de les protéger d’éventuels autres prédateurs comme les lycaons, les hyènes et le lion. Il n’est pas rare non plus de le voir somnoler sur cette même branche la patte tombante, tout en profitant de l’ombre des feuillages.

Pour avoir une chance de le croiser en safari, soyez à l’affût durant l’aube et le crépuscule, périodes correspondantes à ses moments favoris pour chasser. Délicatement et silencieusement, voilà la façon dont il approche ses proies avant de bondir sur elles tout en les saisissant à la gorge. Il se nourrit principalement de mammifères de taille moyenne tels les antilopes, les gazelles, les impalas, les phacochères ou encore des bébés gnous et zèbres.

Dans le bush, un léopard dort sur la branche d'un arbre
Gros plan sur la tête d'un léopard évoluant dans la brousse
Un léopard marche dans la brousse dans la lumière du soleil
Un léopard est en train de manger sa proie sur la branche d'un arbre

Difficile à repérer, cet animal sauvage sublime est également une espèce menacée répertoriée comme vulnérable. La cause de ce déclin est due à la réduction de son habitat naturel mais aussi au braconnage venant des fermiers qui sont excédés par le fait que leurs troupeaux soient décimés par sa faute. Il est aussi victime de conquête de trophées et du commerce de sa fourrure.

Safari en Afrique australe, icône ampoule pour le saviez-vous

Le saviez-vous ?

• Souvent confondu, le pelage du léopard diffère de celui du guépard. Ce dernier dispose de tâches noires alors que le léopard présente un pelage formant des rosettes dont le cœur est brun.
• Comme le chat, le léopard ronronne
• Le léopard est un excellent grimpeur et sauteur. Il peut faire des sauts jusqu’à 3 m de haut et 6m de long
• La majorité des proies du léopard pèse entre 25 et 50kg. Cependant, la puissance du félin est telle qu’il est capable de soulever plus que son propre poids.

Safari en Afrique australe, empreintes successives du léopard

 Le rhinocéros noir

En raison de la rareté du rhinocéros noir, figurant dans le fondement des big 5, le rhinocéros blanc fait aussi partie aujourd’hui de nos 5 vedettes. Pour l’heure, zoom sur l’espèce d’origine dont la morphologie et la nourriture diffèrent légèrement du rhino blanc. A noter que les deux espèces sont de teinte grise foncée et ne se distinguent pas, contrairement à ce que l’on pourrait croire, par leur couleur.

Safari en Afrique australe fiche info du rhinocéros

Vous aurez des chances de contempler cet animal solitaire et territorial à l’ombre d’un arbre où il passe le plus clair de son temps à se reposer durant les heures les plus chaudes. Les bains de boue ou de poussière ne sont pas non plus pour lui déplaire, le débarrassant au passage de ses parasites. Cet animal imposant marque son territoire avec ses déjections et son urine bien qu’il puisse empiéter sur d’autres domaines sans causer de problème majeur. Si vous voyez plusieurs rhino ensemble, il s’agira probablement d’une femelle avec ses petits.

Il se nourrit principalement de branchages d’acacias ou de plantes épineuses, raison pour laquelle il évolue dans des savanes d’arbustes ou des lisières forestières. En aucun cas vous ne verrez un rhinocéros noir brouter puisqu’il ne mange pas d’herbe à l’instar du rhinocéros blanc qui préfère les savanes herbeuses ouvertes. En réalité, même s’il semble paitre en toute tranquillité, il est probablement en train d’arracher des plantes ligneuses grâce à sa lèvre supérieure en forme de doigt, pointue et mobile, qui lui permet de saisir aisément les branches épineuses sans se blesser. La proximité des points d’eau est quant à elle nécessaire aux deux espèces.

Gros plan sur le profil d'un rhinocéros avec ses cornes abimées
Une rhinocéros avec son petit évolue dans la savane
Photo en noir et blanc d'un bébé rhinocéros de profil

Le rhinocéros noir ne dispose pas de prédateurs hormis le lion qui tente parfois de s’emparer des petits ou d’attaquer les individus les plus vulnérables comme ceux malades ou les plus âgés. Sur son dos, vous constaterez des oiseaux (pique-bœufs, petits hérons ou Bubulcus ibis) avec lesquels il vit en relation symbiotique. Ils picorent ses parasites plus nombreux après les blessures dues souvent à des batailles en période de rut.

Autrefois, le rhinocéros noir était davantage répandu que le rhinocéros blanc. Malheureusement, ce magnifique animal a vu sa population décimée de près de 98 % entre 1960 et 1995 passant de 100 000 individus à 2000. Aujourd’hui on estime leur nombre à 5000 faisant du rhino noir une espèce menacée répertoriée comme étant en danger critique d’extinction. Les raisons sont la dégradation de son habitat naturel mais aussi l’attrait qu’il suscite auprès des braconniers. Leurs cornes faites de kératine sont extrêmement prisées en Asie où elles sont perçues à tort comme ayant des vertus médicinales et aphrodisiaques.

Safari en Afrique australe, icône ampoule pour le saviez-vous

Le saviez-vous ?

• Les rhinocéros ont une excellente ouïe et odorat, par contre à une distance de 15m ils peuvent à peine reconnaitre une forme.
• L'accouplement des rhinocéros noirs peut durer plus d'une heure.
• Des combats violents peuvent avoir lieu entre mâles pendant la période de reproduction.
• Evoluant dans des savanes d’arbustes, le rhinocéros noir attrape des parasites. Il n’est pas rare de les voir avec une lésion au niveau du flanc.

Safari en Afrique australe, empreintes successives du rhinocéros noir

 Le buffle d’Afrique

Place au tout aussi imposant buffle d’Afrique ! Appréhender la force de ce troupeau sauvage évoluant dans la brousse vous procura des sensations grandioses. Avec un corps massif, des cornes recourbées pouvant atteindre une envergure de 1.5m, de grandes oreilles tombantes et de courtes pattes puissantes, le buffle ne passe pas inaperçu ! Il reste le plus abondant des big 5 et donc le plus observé. Vite, à vos appareils photos !

Safari en Afrique australe fiche info du buffle

Farouche, imprédictible, redoutable, cet énorme bovidé herbivore au regard perçant est considéré comme le plus dangereux des big 5. Habitué à vivre dans la brousse, dans des zones boisées ou proches des rivières ou marécages, le buffle d’Afrique se nourrit principalement de feuilles, de graminées et d’herbe. Cet animal diurne passe l’essentiel de ses journées à manger.

Bien que les vieux mâles soient des solitaires, cet animal social et grégaire vit souvent en troupeau, composé de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’individus. Très solidaires, les buffles n’hésiteront pas à venir prendre la défense de l’un des leurs s’il se fait attaquer par un prédateur.

Un buffle vu de face avec un oiseau posé sur son visage
Un troupeau de buffles en train de s'abreuver autour d'un point d'eau
Deux buffles s'affrontent tête à tête avec leur cornes
Sept buffles en train de prendre un bain de boue

Le seul prédateur du buffle reste le lion. Mais comme pour les rhinos, ce sont principalement les membres les plus vulnérables du groupe qui seront choisis comme proies. Pour parer une attaque, le troupeau se resserre en formant un cercle au centre duquel les plus fragiles se trouvent protégés. Les blessures portées au lion sont souvent meurtrières en raison des cornes épaisses et puissantes des buffles.

Concernant le statut de conservation de ce big 5, le buffle est répertorié comme une espèce non menacée avec un niveau de préoccupation mineure. La taille de la population est estimée à environ 900 000 individus vivant à l’état sauvage.

Safari en Afrique australe, icône ampoule pour le saviez-vous

Le saviez-vous ?

• Le buffle d’Afrique a longtemps été surnommé la « peste noire » car il est connu pour être rancunier, féroce et peut être très dangereux notamment lorsqu’il est âgé et solitaire ou blessé.
• Le buffle peut évoluer jusqu’à 4000m d’altitude
• Le buffle dispose d’une excellente mémoire. Il est capable de reconnaitre un chasseur ayant tenté de le tuer et de lui tendre une embuscade.
• Les cornes des buffles peuvent vous aider à différencier leur genre. Chez les mâles, les cornes se rejoignent à leur base pour former une sorte de « bosse d’os », utile lors de la charge.

Safari en Afrique australe, empreintes successives du buffle

Safari en Afrique australe : où voir les Big 5 ?

Un safari en terre africaine est une expérience unique à vivre. Vous connaissez à présent le challenge de ce dernier : apercevoir les big 5 ! Alors où trouver le lion, l’éléphant, le léopard, le rhinocéros et le buffle lors de votre voyage en Afrique australe ? Zoom sur nos destinations.

A bord d'un quatre-quatre, un couple en safari observe deux éléphants

Safari en Afrique du sud : le parc Kruger est l’endroit par excellence pour voir les big 5, présentant de belles opportunités d’observation de la totalité de ces 5 grands mammifères.
A sa frontière Ouest, la réserve privée du Sabi Sand abrite également en son sein les 5 géants vous permettant au passage de voir d’au plus près ces animaux. En effet, les safaris se font uniquement avec des rangers pratiquant des pistes hors des sentiers battus. Dans la province du Nord-ouest, la réserve de Madikwe est aussi une destination idéale pour les apercevoir dans leur ensemble.

Safari en Namibie : sachez que le parc d’Etosha n’abrite pas la totalité des Big Fives. Le buffle en est absent mais vous pourrez les voir à proximité, dans la bande de Caprivi et vers le plateau de Waterberg.

Safari au Botswana : la réserve de Moremi, au cœur du delta de l’Okavango, offre une riche biodiversité dont la présence du big 5 sur ses terres. Les nombreux points d’eau de la région facilitent d’autant plus leur observation. Le parc national de Chobe abrite également les plus grands mammifères avec la particularité d’y accueillir la plus grande population d’éléphants d’Afrique.

Notre descriptif des big 5 arrive à sa fin. Vous voilà informé avant la rencontre avec les 5 stars du bush ! Une fois en safari, n’hésitez pas à poser des questions à votre ranger pour en apprendre davantage alors que le dit big 5 sera juste à vos côtés... La vie sauvage et animale est tout simplement passionnante ! 

Allez, un p’tit dernier « Le saviez-vous ? » pour la route :

Safari en Afrique australe, icône ampoule pour le saviez-vous

• Il existe aussi les Little Five ! Avec le Tisserin Buffle, la Tortue Léopard, la Fourmi Lion, le scarabée rhinocéros et la musaraigne éléphant.

***

Pour plus de news et bonnes idées Ekima,

suivez-nous sur les réseaux sociaux Facebook & Instagram

Nous sommes friands de vos idées et avis donc n’hésitez pas à commenter et à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suivez-nous sur Instagram