09 Oct 2019

Namibie - Voyages

Top 5 des lieux à visiter en Namibie : nos coups de coeur

Des déserts incroyables, des paysages lunaires grandioses, des endroits hors du temps, une faune en perpétuelle adaptation… Découvrez nos coups de cœur pour un voyage hors des sentiers battus !

Carte pointant les cinq lieux à visiter en Namibie

Choisir le top 5 des lieux à visiter en Namibie n’a pas été une mince affaire tels sont nombreux les trésors que ce pays recèle. Explorer cette contrée d’Afrique australe, c’est voyager avec le sentiment de vivre sur une autre planète, dans une atmosphère si singulière que l’impression d’être coupé du monde vous habite en permanence. L’occasion parfaite de prendre le temps de renouer avec la nature sauvage ! Parmi les incontournables souvent cités, nous retrouvons le parc d’Etosha, le désert du Namib, le Fish River Canyon ou encore les villes côtières de Swakopmund ou Walvis Bay. Mais aujourd’hui nous avions envie de partager avec vous la beauté et la spécificité de certains sites, moins évoqués, mais qui à nos yeux font partis des plus beaux endroits à voir en Namibie.

Place à notre top 5 !

Spitzkoppe : un endroit hors du temps

Alors que rien ne le laisse présager, au beau milieu de nulle part dans la région du Damaraland, dans le désert du Namib, surgit tout à coup le Spitzoppe, un amoncellement rocheux impressionnant. Son apparition, au sein d’un environnement plat en est des plus saisissant. Cette montagne de pierre, « chapeau pointu » en afrikaans, et véritable curiosité géologique est telle un tableau hors du temps offrant son apogée lorsque les lumières du soleil viennent jouer avec ses sommets. Bienvenue sur la planète Namibie !

e piste avec à l'horizon le site de Spitzoppe

Une singularité géologique aux mille facettes

Culminant à 1784m d’altitude et âgé de 700 millions d’années, celui que l’on surnomme également le Cervin de Namibie est un monument géologique à part entière. Cette roche granitique continue encore de se dessiner aujourd’hui. L’érosion a d’ailleurs formé une arche naturelle bien connue, prenant la forme d’un œil et demeurant l’une des particularités de Spitzkoppe. En période humide, l’eau de pluie peut former des piscines naturelles venues se loger dans les cavités rocheuses.

L'arche en forme d'oeil de Spitzkoppe avec en fond les montagnes
Zoom sur la roche orangée de Spitzkoppe illuminée par le soleil

Ses pics graniteux et ses formes déjà intrigantes prennent une tout autre dimension au lever et au coucher du soleil. Depuis un rocher situé en face du Spitzkoppe, découvrez les nuances de couleurs qui balayent ce décor unique !

Du jaune à l’orangé en passant par le rougeâtre et même le violet, vous voilà alors le spectateur d’un tableau surprenant et grandiose. Une ode à la vie qui vous suspend dans le temps !

Un lieu d’histoire et de vie

Le climat chaud et aride, auquel s’ajoute la présence de rochers lisses et glissants rendent l’ascension du pic difficile et dangereuse. Mais nul besoin d’être un sportif averti pour pouvoir profiter de ce paysage exceptionnel. Baladez-vous au pieds des roches, sur les promontoires alentours ou au sein des vastes plaines environnantes. Vous pourriez même avoir la visite de springboks, ces antilopes aux bonds vertigineux ou encore découvrir les damans des rochers.

Gros plan sur un daman des rochers évoluant sur le site de Spitzkoppe

Les plus chanceux pourront même apercevoir les éléphants du désert. Attention cependant aux reptiles présents sur le site. Visitez ce décor tout en vous ressourçant et découvrez au passage la flore endémique de la Namibie tel les aloès. Entre marche et petite escalade, faites-vous également une idée de ce qu’était la vie des hommes à l’époque préhistorique grâce aux peintures rupestres laissées par les bushmen et présentes sur tout le site.

 

Kolmanskop : une ville fantôme fascinante

 

Gros plan sur le panneau de Kolmanskop avec derrière la ville ensablée

Parmi les plus beaux à lieux à visiter en Namibie, nous ne pouvions pas passer à côté du célèbre site de Kolmanskop ! Unique, atypique, mystique, photogénique…

Des adjectifs qui lui vont à ravir et qui font de ce site différent des autres, un arrêt incontestable lors d’un périple en Namibie.

De la ruée vers le diamant…

Son histoire débuta en 1908 avec Zacharias Lewala, un travailleur ferroviaire qui y découvrit un diamant. La nouvelle se propagea, attirant les colons allemands venus s’y installer pour exploiter les ressources minières de la région. Kolmanskop connu alors une période prospère grâce aux nombreux gisements de diamants qui l’entouraient. Sous l’impulsion des colons, le village gagna en notoriété et devint un endroit des plus moderne de l’Afrique. Au cœur d’une région pourtant inhospitalière, Kolmonskop leur offrit ainsi une vie prospère où ils disposaient de tout le confort nécessaire et où la bourgeoise locale pouvait se divertir.

En effet, avec près de 250 familles européennes et 800 travailleurs issus des populations locales, la ville regorgeait de commerces, d’usines, d’un hôpital et fut même le premier centre d’imagerie X de tout l’hémisphère sud. Cette ville fut aussi pionnière dans le domaine ferroviaire avec la construction d’une ligne de tramway, la première d’Afrique. Difficile à imaginer quand on voit aujourd’hui les habitations ensevelies sous le sable namibien. Car après la première guerre mondiale, suite à la chute du cours boursier du diamant, Kolmonskop vu sa fréquentation décroitre fortement pour finalement être totalement abandonnée en 1954. Pour les amateurs d’histoire, des visites sont proposées pour approfondir cette époque charnière du pays.

… à une ville tombée dans l’oubli

Peu à peu, la nature reprit possession des lieux laissant place à des maisons vides envahies par le sable. Perdu au milieu du désert du Namib, il ne reste désormais que des vestiges de ces habitations à l’architecture allemande, témoin d’un passé historique. Aujourd’hui, Kolmonskop est l’une des villes fantômes les plus célèbres du continent et est reconnu mondialement. L’atmosphère qui y règne est tellement unique que le lieu a servi de décor pour le septième art (les films The King is alive et Dust Devil y ont été tourné).

Visitez cet endroit tout simplement incroyable ! Perdu dans le temps, imprégnez-vous de cette atmosphère étrange non loin de nous rappeler les villes abandonnées que l’on aperçoit dans certains westerns. Ce lieu, hautement photogénique, ravira les amateurs de photo qui s’en donneront à cœur joie pour immortaliser leurs clichés originaux, source de souvenirs uniques. Faufilez-vous de pièce en pièce pour y trouver votre bonheur et l’image la plus atypique ! Les prises de vues originales sont souvent partagées sur le célèbre réseau Instagram dont le #kolmonskop fait toujours sensation.

 

Le Kaokoland  : le nord sauvage de la Namibie

En général peu de touristes font le voyage jusque-là. Mais pour profiter à fond de son aventure namibienne, nous vous recommandons de visiter la région du Kaokoland. Aride, montagneuse et relativement peu développée, la région du Kaokovled est considérée comme le territoire le plus sauvage de la Namibie. Ses pistes, bien que correctes, sont traversées par des animaux sauvages, rendant la conduite plus dangereuse. Son exploration nécessite donc la présence d’un guide averti, qui donnera un autre sens à ce safari exceptionnel. C’est aussi dans le Koakoland que vit le peuple Himba.

Un véhicule tout terrain au milieu des montagnes arides du Kaokoland

Une découverte du pays hors des sentiers battus

L’aventure avec un grand A ! Vous y découvrirez des paysages semi désertiques avec ici encore le sentiment d’être seul au monde au sein d’une Namibie toujours aussi insolite. Dans les paysages de la brousse vous remarquerez les bouquets de mopanes, arbres endémiques d’Afrique Australe, un espace qui malgré les apparences abrite de nombreuses espèces.

L’adaptation incroyable de la faune au fil des ans

La vision d’animaux sauvages en terre hostile est toujours un spectacle surprenant et émouvant. On estime l’aridité du désert du Kaokovled à 55 millions d’années. Cette loooongue période de sécheresse a eu d’importantes conséquences sur la biodiversité qui a su s’adapter à cet environnement hostile.

La Namibie est d’ailleurs l’un des seuls pays à avoir su conserver des groupes entiers de mammifères sauvages en dehors des parc nationaux tels que les éléphants du désert. 

Un éléphant du désert recherche de la nourriture dans le Kaokovled

Partir sur les traces des derniers pachydermes déserticole, habitués à puiser le lit des rivières asséchées pour y trouver de l’eau est une aventure incroyable à vivre. Dans cette région du monde vivent aussi les rares rhinocéros noirs, dont la population peu nombreuse est protégée. Vous pourrez également y apercevoir des lions ainsi que des troupeaux d’ongulés sauvages.  

Sandwich Harbour : une baie  grandiose

 

Si il y a un lieu à visiter en Namibie pour en prendre plein les yeux, il s’agit bien de Sandwich Harbour ! Paysages uniques incroyables, aventure et découverte de la faune locale vous attendent dans un décor magnifique.

Un littoral splendide entre désert et océan

Bordé par l’océan Atlantique et les dunes immenses du Namib, Sandwich Harbour est un endroit exceptionnel qui vous marquera. En effet, cet endroit magnifique offre des paysages tout simplement à couper le souffle.

Et pour profiter pleinement de cette nature unique, un survol en avion reste le must pour apprécier la beauté du site.

Les dunes du Namib à perte de vue accolées à l'océan

Des sensation grandioses

Outre le survol en avion, la découverte de ce lieu magique est propice à l’aventure puisqu’elle se fait en excursion 4x4 avec un guide. A vous les ressentis incroyables sur les dunes de sable !

Ce rodéo sur relief irrégulier ne sera pas pour vous déplaire si vous aimez allier découverte et sensations dans un lieu ou terre et mer s’entremêlent pour le plaisir de vos yeux ébahis.

Grâce au guide vous en apprendrez davantage sur l’histoire des lieux, de ce paysage inouï, ainsi que sur la faune et la flore environnantes. Abritant un point d’eau douce, il n’est pas rare d’y apercevoir de nombreuses espèces d’oiseaux tels que les cormorans, les pélicans ou encore les flamants roses. Dans le sable de cette région du monde résident aussi, bien cachés, des petits animaux du déserts tels insectes, araignées ou serpents.

 

La bande de Caprivi : une oasis qui détonne

Parmi les lieux à visiter en Namibie : Caprivi illustrée sur une carte

Situé au nord-est du pays, ce couloir large de 35 à 100 km, longe les pays du Botswana, de l’Angola, de la Zambie et du Zimbabwe. Ainsi, l’Okavango, le Chobe, le Zambèze ou encore le Kwango sont autant de cours d’eau qui bordent la bande de Caprivi faisant de cette zone humide, une région qui ne ressemble à aucune autre en Namibie. De quoi vous changer des paysages désertiques et découvrir une faune et une flore différentes !

Une oasis au pays des déserts

Avec un climat tropical, les plaines marécageuses verdoyantes et les palmiers vous plongeront dans une ambiance de jungle au sein d’une terre prospère.

La Bande de Caprivi est aussi devenue le lieu de vie de différentes ethnies accueillant plusieurs villages traditionnels de pêche. Destination idéale si vous souhaitez vous initier à la pratique de ce sport d’ailleurs.

Cette oasis contrastant avec le reste du pays, plutôt aride et peu peuplé, vous fera apprécier davantage votre périple en Namibie.

Entourées d'arbres, quatre huttes d'un village traditionnel de Caprivi
Un oiseau coloré est perché dans sur l'herbe des roseaux de Caprivi

Un pâturage privilégié d’une faune riche 

Ainsi ses grandes plaines inondées sont le refuge d’une faune sauvage riche tels des prédateurs comme les crocodiles, les hippopotames ou encore les lions. Vous pourrez aussi apercevoir des troupeaux d’éléphants, de buffles ainsi que des antilopes (Lechwe et Sitatungas). Le chien sauvage africain et le guépard abritent également la région. Les ornithologues seront quant à eux comblés, puisqu’ils pourront y observer plus de 500 espèces d’oiseaux qui y ont élu domicile. Pour profiter au maximum, des lodges privés situés en bord des rivières proposent des safaris en 4x4 ou en bateau.

Notre Top 5 arrive à sa fin. Si vous avez envie de poursuivre la visite des plus beaux endroits du pays vous pouvez jeter un coup d’œil à nos suggestions de voyages en Namibie.

A noter que le moment le plus opportun pour voyager en Namibie est durant l’hiver austral (juillet à octobre), les températures étant plus douces que pendant l’été austral où la chaleur selon les régions peut être écrasante. Si vous n’y êtes pas plus sensible que cela, sachez que la Namibie hors saison peut aussi se visiter (selon l’itinéraire), et qu’elle offre des prix plus avantageux.

***

Pour plus de news et bonnes idées Ekima, suivez-nous sur les réseaux sociaux 

Facebook & Instagram 

Nous sommes friands de vos idées et avis donc n’hésitez pas à commenter et à partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

suivez-nous sur Instagram